Aller au contenu principal
Déclaration de Morneau Shepell pour clarifier des renseignements erronés
Corporate / Pension/Retirement / Canada

Déclaration de Morneau Shepell pour clarifier des renseignements erronés

TORONTO, le 27 oct. 2017 /CNW/ - Au cours des quatre dernières semaines, de nombreux renseignements erronés ont circulé à propos de Morneau Shepell en général et, tout particulièrement, de ses contrats avec le gouvernement fédéral. Dans l'intérêt des milliers de Canadiens que nous employons fièrement et des millions de Canadiens qui bénéficient de nos services, nous voulons rétablir les faits suivants :

  1. La clientèle diversifiée de Morneau Shepell compte près de 20 000 clients. Les contrats avec le gouvernement fédéral ne représentent qu'une faible proportion de l'ensemble du portefeuille client de Morneau Shepell.
  2. Morneau Shepell remporte des contrats grâce à ses compétences. L'entreprise est fière du processus ouvert, transparent et concurrentiel lui ayant permis de décrocher des contrats avec le gouvernement fédéral.
  3. Tous les contrats entre Morneau Shepell et des ministères fédéraux, des sociétés d'État et des organismes ont été conclus à la suite d'un appel d'offres ouvert, transparent et concurrentiel. Presque tous les contrats liant notre entreprise au gouvernement fédéral nous ont été accordés par le gouvernement précédent.
  4. Toute prolongation de ces contrats avec le gouvernement fédéral découle de la satisfaction à l'égard du service fourni et est conforme aux dispositions standards de ces contrats.
  5. Morneau Shepell a coupé tous les liens avec le ministre des Finances Bill Morneau depuis son élection à la Chambre des communes en octobre 2015, y compris toute discussion à propos de ses investissements financiers.
  6. Morneau Shepell n'a participé d'aucune façon aux changements proposés à la fiscalité  des petites entreprises par le ministre des Finances. En outre, l'entreprise ne retirera aucun avantage de ces changements au moment où ils entreront en vigueur, s'il y a lieu.
  7. Morneau Shepell n'a pas participé aux consultations sur le projet de loi C-27. Même si l'entreprise a indiqué qu'elle appuyait les concepts mis de l'avant par le projet de loi C-27, elle l'a fait alors que le projet de loi était déjà à l'étude par le gouvernement précédent.
  8. Le projet de loi C-27 ne devrait pas avoir d'incidence majeure sur notre entreprise. S'il est adopté, il donnera aux régimes de retraite de compétence fédérale l'option d'instaurer des régimes de retraite à prestations cibles. Ils ne seront pas tenus de le faire. Plusieurs provinces ont déjà adopté des lois similaires pour les régimes de retraite assujettis à leur réglementation. En réalité, très peu d'employeurs sont passés aux régimes de retraite à prestations cibles, donc il est peu probable que le projet de loi C-27 entraîne des changements majeurs dans le travail accompli par les fournisseurs de services liés aux régimes de retraite en général, ou par notre entreprise en particulier.

Même si nous savons qu'il est impossible de toujours contrôler le contexte dans lequel il est question de notre entreprise, nous défendrons notre réputation, nos employés et nos clients.

SOURCE Morneau Shepell Inc.

Pour plus de renseignements: Cathren Ronberg, Morneau Shepell, media@morneaushepell.com