Aller au contenu principal
L'American Academy of Actuary accorde un prix prestigieux au modèle de régime de retraite à risques partagés du gouvernement du Nouveau-Brunswick
Canada

L'American Academy of Actuary accorde un prix prestigieux au modèle de régime de retraite à risques partagés du gouvernement du Nouveau-Brunswick

Le modèle de régime de retraite à risques partagés créé en collaboration avec Morneau Shepell s'est classé au premier rang pour ses qualités en matière d'harmonisation, de gouvernance, d'efficacité et de stabilité

TORONTO, le 13 janv. 2015 /CNW/ - L'American Academy of Actuaries a décerné son prix d'excellence au nouveau modèle de régime de retraite à risques partagés du Nouveau-Brunswick. En 2012, le gouvernement du Nouveau-Brunswick a lancé, en collaboration avec Morneau Shepell, un modèle de régime de retraite à risques partagés plus flexible dont l'objectif principal consiste à générer des revenus de retraite à la fois stables, raisonnablement prévisibles et durables.

Dans le cadre de son programme Retirement for the AGES, les membres du jury ont examiné (en anglais seulement) cinq régimes de retraite publics et privés, ainsi que diverses propositions de réformes afin d'évaluer la façon dont ils répondaient aux besoins des participants, des promoteurs et autres parties prenantes. Le groupe de travail du Pension Practice Council de l'Académie a évalué les régimes en tenant compte des quatre principes fondamentaux, à savoir l'harmonisation, la gouvernance, l'efficacité et la stabilité.

« La note globale permet de déterminer de façon générale si un système est suffisamment bien conçu pour permettre d'atteindre les objectifs en matière de revenus de retraite, a expliqué Donald Fuerst, membre du comité de retraite de l'Académie. D'après notre évaluation, le modèle de régime de retraite à risques partagés du Nouveau-Brunswick répond aux normes de durabilité, de bonne gouvernance et de prise de décisions sans imposer un fardeau indu sur les parties prenantes. Il s'agit d'un excellent modèle dont les intervenants d'autres administrations devraient s'inspirer ».

« Il se trouve qu'aujourd'hui, bon nombre de régimes de retraite en Amérique du Nord sont aux prises avec des déficits importants », mentionne Marilyn Quinn, présidente du Syndicat des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick. « Notre nouveau modèle de régime de retraite, mis au point en collaboration avec le gouvernement et Morneau Shepell, assure à nos membres un degré de sécurité élevé et une grande valeur, ce qui leur permettra de profiter de leur épargne durement acquise. Nous apprécions grandement cette reconnaissance de l'American Academy of Actuaries ».

« Le gouvernement du Nouveau-Brunswick était à la recherche de solutions pour contrer les importants défis que comportent les régimes à prestations déterminées traditionnels, à savoir la stabilité financière, l'équité intergénérationnelle et le souci de transparence, dit Conrad Ferguson, associé chez Morneau Shepell. À titre d'actuaire-conseil en régimes de retraite auprès du groupe de travail composé d'experts, notre rôle consistait à appuyer la conception d'un régime de retraite conforme aux objectifs fixés. Le fait qu'un organisme international d'experts indépendants évalue et reconnaisse la qualité de notre structure en s'appuyant sur quatre principes fondamentaux constitue une excellente nouvelle pour tous ceux qui ont participé au processus ».

Le régime de retraite à risques partagés peut être considéré comme un prolongement du régime de retraite à prestations déterminées. Le Nouveau-Brunswick a instauré les régimes à risques partagés en vertu de la Loi sur les prestations de pension de 2012, qui permet aux régimes existants, incluant les prestations accumulées, d'être convertis à cette structure. Un régime à risques partagés permet d'ajuster les cotisations à l'intérieur de certaines limites étroites. La gestion du risque implicite est rigoureusement encadrée par une réglementation que le régime doit respecter pour assurer un degré élevé de protection des prestations des membres.

Pour lire une étude de cas du modèle à risques partagés du Nouveau-Brunswick, cliquez ici.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les services de conception de régimes de retraite offerts par Morneau Shepell, cliquez ici.

Pour de plus amples renseignements au sujet du programme Retirement for the AGES de l'American Academy of Actuaries, cliquez ici (en anglais seulement).

À propos de Morneau Shepell inc.
Morneau Shepell est la plus importante société canadienne offrant des services d'impartition et des services-conseils en ressources humaines. Elle est également le chef de file parmi les fournisseurs de programmes d'aide aux employés et à la famille (PAEF), le principal administrateur de régimes de retraite et d'assurance collective, et le principal fournisseur de solutions intégrées en gestion des absences au Canada. Grâce à ses solutions en matière de santé et de productivité, ses solutions administratives et ses solutions en matière de retraite, Morneau Shepell aide ses clients à réduire leurs coûts, à améliorer la productivité au travail et à renforcer leur position concurrentielle. Fondée en 1966, Morneau Shepell sert plus de 20 000 organisations de toutes tailles, des plus petites entreprises à certaines des plus grandes sociétés et associations en Amérique du Nord.. Comptant environ 3 500 employés répartis dans ses bureaux en Amérique du Nord, Morneau Shepell offre ses services à des entreprises au Canada, aux États-Unis et partout dans le monde. Morneau Shepell est une société cotée à la Bourse de Toronto (TSX : MSI). Pour obtenir de plus amples renseignements à ce sujet, consultez le site morneaushepell.com.

SOURCE Morneau Shepell - Pension/Retirement

Pour plus de renseignements: Nathan Gibson: Gestionnaire, Communications d'entreprise, Morneau Shepell, 416 390-2641, ngibson@morneaushepell.com