Aller au contenu principal
Les Canadiens affirment que les modalités de travail flexibles sont plus importantes que l’avancement professionnel
Mental Health

Les Canadiens affirment que les modalités de travail flexibles sont plus importantes que l’avancement professionnel

Plus de la moitié (55 pour cent) des Canadiens en emploi accordent la priorité aux modalités de travail plutôt qu’à l’avancement professionnel

LifeWorks, un important fournisseur de solutions en mieux-être global offertes de façon numérique et en personne, a publié aujourd’hui son Indice de santé mentaleMC mensuel, montrant que la santé mentale des Canadiens a connu sa plus forte détérioration en un mois depuis octobre 2020, et l’une des plus marquées depuis le début de la pandémie. En janvier 2022, le score de santé mentale global s’établissait à -11,3 comparativement au score de référence antérieur à la pandémie, un niveau qu’on n’avait plus vu depuis huit mois et qui se rapproche des scores les plus bas observés durant la pandémie.

Les Canadiens préfèrent les modalités de travail flexibles à l’avancement professionnel

  • Plus de la moitié (55 %) des Canadiens en emploi affirment que ce sont les modalités de travail flexibles qui leur importent le plus, comparativement à un quart des Canadiens (24 %) qui indiquent que c’est l’avancement professionnel qui compte le plus.
  • Lorsqu’on les a interrogés sur le soutien en santé mentale fourni par leur employeur, 33 % des répondants déclarent que la souplesse est la mesure la plus importante que leur employeur a adoptée afin de favoriser la santé mentale.
  • Vingt pour cent (20 %) d’entre eux disent que c’est se sentir appréciés à leur juste valeur qui compte le plus pour eux.
  • Dix-sept pour cent (17 %) des participants croient que l’empathie est le facteur le plus important pour favoriser la santé mentale.

Commentaires de Stephen Liptrap, président et chef de la direction
« La pandémie a entraîné de nombreux changements dans nos vies, ce qui a fait en sorte que les Canadiens ont réévalué leurs priorités. De nombreux employés accordent plus d’importance aux modalités de travail flexibles – où, quand et comment ils travaillent, qu’à l’avancement professionnel, ce qui englobe souvent la rémunération, les promotions et le perfectionnement professionnel. Alors que de nombreuses organisations réintègrent les bureaux, il importe que les employeurs trouvent des moyens innovants de soutenir les employés dans ce nouvel environnement ».

La reconnaissance, les relations avec les pairs et le salaire sont les principaux facteurs qui nourrissent le sentiment d’appartenance au travail

  • La réponse la plus commune est que la reconnaissance ou l’appréciation est le facteur le plus important pour susciter un sentiment d’appartenance au travail.
  • La deuxième réponse la plus fréquente est que ce sont les relations avec les collègues qui comptent le plus.
  • Les employés qui déclarent que les relations au travail sont le facteur le plus important pour favoriser leur sentiment d’appartenance au travail obtiennent des scores de santé mentale, de productivité, d’isolement et de risque financier plus élevés que les moyennes nationales.

Commentaires de Paula Allen, directrice mondiale et première vice-présidente, Recherche et mieux-être global
« Alors que de très nombreux Canadiens ressentent encore les effets de l’isolement et du télétravail sur leur santé mentale, un plus grand nombre d’employeurs prêtent attention au lien qui rattache leurs effectifs à leur organisation, à leur sentiment d’appartenance. Notre enquête montre qu’il y a une forte corrélation entre les niveaux d’appartenance et de productivité. Cela devient particulièrement important lorsqu’on observe à quel point la santé mentale bénéficie de nos relations avec nos collègues et des interactions en général. Près de 20 % des Canadiens qui travaillent à leur lieu de travail affirment que leur plus grand défi est de composer avec les gens difficiles. La tension interpersonnelle accrue est un sous-produit de la tension à long terme. Cela a été particulièrement difficile pour les personnes qui travaillent avec un public qui est à cran. »

Le rapport complet de l’Indice de santé mentaleMC de LifeWorks pour le Canada se trouve ici.

À propos de l’Indice de santé mentaleMC
L’enquête mensuelle de LifeWorks a été menée au moyen d’un sondage en ligne en anglais et en français du 13 au 26 janvier 2022, auprès de 3 000 répondants au Canada. Tous les répondants résident au Canada et étaient employés au cours des six mois précédents. Les données ont été pondérées statistiquement pour assurer que la composition régionale et hommes-femmes de l’échantillon est représentative de cette population. Le rapport de l’Indice de santé mentaleMC est publié une fois par mois depuis le mois d’avril 2020, et compare les scores obtenus aux données de référence recueillies en 2017, 2018 et 2019.

À propos de LifeWorks
LifeWorks est un chef de file mondial en solutions virtuelles et présentielles qui favorisent le mieux-être global des gens. Nous offrons un continuum de soins personnalisé pour aider nos clients à veiller au mieux-être de leurs employés et, ainsi, à contribuer au succès de leur entreprise.

ID-CAD, ID-CORP, ID-MH

Josée St-Pierre
LifeWorks
media@lifeworks.com
1 855 622-3327

Chloé Lebouc
Kaiser & Associés
chloe.lebouc@kaiserpartners.com
1 416 910-5221

Source: Solutions Mieux-être LifeWorks