Aller au contenu principal
Les employeurs disposent de plusieurs moyens pour prévenir les absences
Canada

Les employeurs disposent de plusieurs moyens pour prévenir les absences

Morneau Shepell présentera une étude lors d'une conférence internationale sur le stress et la santé au travail qui se tiendra à Atlanta  

ATLANTA, Géorgie, le 7 mai 2015 /CNW/ - Des chercheurs de Morneau Shepell, l'un des plus importants fournisseurs de programmes d'aide aux employés et à la famille à l'échelle mondiale, ont validé une série de facteurs qui permettent de prévoir l'absentéisme.

La société effectuera un exposé sur le sujet le vendredi 8 mai à l'occasion de la conférence de l'American Psychological Association intitulée « Work, Stress and Health 2015: Sustainable Work, Sustainable Health, Sustainable Organizations ».

« S'appuyant sur un corpus de recherches de plus en plus imposant, notre étude semble indiquer que le présentéisme pourrait être un indicateur précoce de futures absences, déclare Paula Allen, vice-présidente, Recherche et Solutions intégratives chez Morneau Shepell. Étant donné la relation significative qui existe entre une santé mentale déficiente, un taux de présentéisme accru et une augmentation de l'absentéisme, il est impératif que les employeurs interviennent tôt auprès de leurs employés qui présentent un problème de santé mentale et de présentéisme, afin d'éviter les répercussions à long terme de l'absentéisme et les coûts qui en découlent. » Le présentéisme est un phénomène qui survient lorsqu'une personne, présente au travail, connaît une baisse de productivité en raison d'une maladie ou de problèmes personnels.

Selon le modèle statistique de Morneau Shepell, il se pourrait qu'il n'y ait pas toujours de lien direct entre la détérioration de l'état de santé et les absences. Par exemple, une personne qui commence à se sentir mal mentalement ou physiquement ne prendra pas toujours un congé de maladie dès les premiers symptômes. Des changements dans l'état de santé général sont souvent de bons indicateurs de l'altération de la santé mentale. En revanche, une altération de la santé mentale peut mener au présentéisme et, selon la situation, ce dernier peut être annonciateur d'absences futures. Autrement dit, des étapes séparent le moment où une personne commence à se sentir malade de celui où elle s'absente du travail. Ces étapes intermédiaires peuvent être considérées comme des indicateurs de risque qui donnent amplement l'occasion d'intervenir, afin d'éviter les absences du travail.

« Ceci explique d'ailleurs en grande partie pourquoi le même problème de santé qui touche deux personnes différentes peut constituer un motif d'absence pour l'une et non pour l'autre, précise Mme Allen. Plusieurs employeurs ont en place des programmes pour aider les employés aux prises avec des problèmes de santé à demeurer au travail. Par contre, lorsque le soutien n'est pas apporté à un stade précoce, une série d'événements peut d'ensuivre. En effet, le mauvais état de santé peut entraîner la détérioration de la santé mentale qui, si elle survient, augmente le risque de présentéisme, un problème qui pourrait bien se transformer en absentéisme. Même si aucun soutien n'est fourni à l'apparition des premiers symptômes de maladie, il est tout de même possible de prévenir l'absentéisme au moyen d'interventions, et ce, en prêtant attention à tout signe avant-coureur de problèmes de santé mentale ou de présentéisme. »

« L'absentéisme, l'invalidité de courte durée et, ultimement, l'invalidité de longue durée peuvent avoir des conséquences négatives tant sur l'employé que sur l'employeur, d'où la pertinence de prendre des mesures préventives, affirme Luc Bourgeois, gestionnaire, Recherches et analyses, chez Morneau Shepell. Malheureusement, le présentéisme est difficile à mesurer de manière globale, mais généralement, les gestionnaires bien formés sont en mesure de s'en apercevoir lorsque le comportement ou la productivité d'un employé change. Il est alors important d'intervenir et d'encourager l'employé à obtenir de l'aide avant que la situation s'aggrave. »

La 11e conférence internationale sur le stress et la santé au travail aura lieu du 6 au 9 mai  2015, à l'hôtel Westin Peachtree Plaza, à Atlanta en Géorgie.

À propos de Morneau Shepell inc.

Morneau Shepell est un chef de file nord-américain offrant des services d'impartition et des services-conseils en ressources humaines. La société est également un chef de file parmi les fournisseurs de programmes d'aide aux employés et à la famille (PAEF), l'un des principaux administrateurs de régimes de retraite et d'assurance collective et l'un des principaux fournisseurs de solutions intégrées en gestion des absences. Grâce à ses solutions en matière de santé et de productivité, ses solutions administratives et ses solutions en matière de retraite, Morneau Shepell aide ses clients à réduire leurs coûts, à améliorer la productivité au travail et à renforcer leur position concurrentielle.

Fondée en 1966, Morneau Shepell sert environ 20 000 organisations de toutes tailles, des plus petites entreprises à certaines des plus grandes sociétés et associations en Amérique du Nord. Comptant environ 3 600 employés répartis dans ses bureaux en Amérique du Nord, Morneau Shepell offre ses services à des entreprises au Canada, aux États-Unis et partout dans le monde. Morneau Shepell inc. est une société cotée à la Bourse de Toronto (TSX : MSI). Pour obtenir de plus amples renseignements à ce sujet, visitez le site morneaushepell.com.

 

SOURCE Morneau Shepell Inc.

Pour plus de renseignements: Nathan Gibson, Morneau Shepell, 416 390-2641, ngibson@morneaushepell.com