Aller au contenu principal
Morneau Shepell inc. affiche une croissance record au premier trimestre de 2012
Investor Relations / Canada

Morneau Shepell inc. affiche une croissance record au premier trimestre de 2012

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion le 15 mai 2012

Ne pas acheminer aux fils de presse américains ni distribuer aux États-Unis.

 

Morneau Shepell inc. affiche une croissance record au premier trimestre de 2012

 

TORONTO, Ontario, le 15 mai 2012 – Morneau Shepell inc. (la « société » ou « Morneau Shepell ») (TSX : MSI) a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers pour le trimestre se terminant le 31 mars 2012 (tous les montants cités aux présentes sont en dollars canadiens, sauf mention contraire).

 

Points saillants :

  • Une augmentation des revenus de 21,8 % pour atteindre 104,0 millions de dollars, comparativement à 85,4  millions de dollars au premier trimestre de 2011.
  • Une hausse de 23,7 % du BAIIA rajusté(1), qui s’élève 19,3 millions de dollars par rapport aux 15,6 millions de dollars déclarés lors de l’exercice correspondant l’an dernier.

« L’obtention de nouveaux mandats et l’élargissement des mandats existants qui ont marqué l’année 2011 se sont poursuivis au cours du premier trimestre de 2012 et se sont traduits par une croissance record, a indiqué Bill Morneau, président exécutif de la société. Nous avons connu un très bon trimestre et nous nous attendons encore à ce que les résultats de l’exercice 2012 soient à l’image de notre croissance historique. »

« Nous avons commencé les travaux liés à diverses ententes d’impartition conclues lors des trimestres précédents ainsi qu’un mandat de grande envergure dans notre groupe de gestion de la santé. Ces événements, combinés à une utilisation accrue de notre PAE et de nos services-conseils, ont contribué à nos résultats, a ajouté Alan Torrie, président et chef de la direction de Morneau Shepell. L’année a débuté sur une excellente note et nous en sommes ravis. »

 

Données financières du premier trimestre de 2012

En milliers de dollars

Premier trimestre terminé le 31 mars 2012

 

Premier trimestre terminé le 31 mars 2011

 

 

(non vérifié)

 

(non vérifié)

 

Revenus

 

103 966

$

 

85 402

$

BAIIA rajusté(1)

 

19 251

$

 

15 609

$

Marge du BAIIA rajusté(1)

 

18,5

%

 

18,3

%

Flux de trésorerie disponible normalisé(2)

 

13 219

$

 

10 488

$

Bénéfice

 

4 421

$

 

6 458

$

 

Pour les trois mois ayant pris fin le 31 mars 2012 (premier trimestre 2012), la société a enregistré des revenus de 104,0 $ millions de dollars, une hausse de 21,8 % comparativement aux trois mois terminés le 31 mars 2011 (premier trimestre 2011). Au total, les frais (exclusion faite des frais de dépréciation et d’amortissement) se sont établis à 87,8 millions de dollars au premier trimestre de 2012, comparativement à 69,8 millions de dollars au premier trimestre 2011. Le bénéfice au premier trimestre de 2012 s’est élevé à 4,4 millions de dollars, par rapport à 6,5 millions de dollars lors de l’exercice correspondant en 2011.

Le BAIIA rajusté(1) s’est chiffré à 19,3 millions de dollars, une hausse de 23,7 % par rapport au premier trimestre de 2011 attribuable à une augmentation des revenus de 18,6 millions de dollars, tempérée par les augmentations salariales et autres dépenses d’exploitation de 14,9 millions de dollars après rajustement pour tenir compte des frais liés au remplacement du logiciel d’entreprise, et aux initiatives en matière d’efficacité opérationnelle et à la provision du crédit d’impôt remboursable pour le développement des affaires électroniques. La marge du BAIIA rajusté(1) était de 18,5 %, alors qu’elle s’élevait à 18,3 % au premier trimestre de 2011.

 

Dividendes

Au premier trimestre de 2012, la société a généré un flux de trésorerie disponible normalisé(2) de 13,2 millions de dollars, comparativement à 10,5 millions de dollars au premier trimestre de 2011. Le ratio de distribution normalisé(3) pour le premier trimestre de 2012 s’est élevé à 70,7 %, alors qu’il atteignait 89,1 % à la période correspondante en 2011. Le ratio de distribution normalisé pour les 12 mois a atteint 86,3 %, comparativement à 96,5 % pour la même période en 2011. Au cours du trimestre, la société a maintenu sa politique consistant à payer un dividende mensuel de 6,5 cents par action.

Avis de conférence téléphonique

Les dirigeants de Morneau Shepell tiendront une conférence téléphonique aujourd’hui, le mardi 15 mai 2012, à 10 h (HE). La conférence téléphonique est ouverte à toutes les personnes qui souhaitent y prendre part, et une période de questions est prévue à la fin de la présentation. Pour participer à la conférence en direct, veuillez composer le 416 695-7806 (code de participant : 8 508 656) dans la région de Toronto, ou le 1 888 789-9572 (code de participant : 8 508 656) ailleurs au Canada. L’audiodiffusion de cette conférence sera ensuite disponible sur le site Web de Morneau Shepell, au www.morneaushepell.com.

À propos de Morneau Shepell inc.

Morneau Shepell est le plus important cabinet canadien offrant des services-conseils novateurs en régimes de retraite et en assurance collective, des services d’impartition et des services de gestion de la santé. De concert avec ses clients, la société élabore des solutions avant-gardistes qui s’intègrent à leurs stratégies d’affaires afin d’obtenir des résultats. Grâce à ses services-conseils en assurance collective et en santé, en régimes de retraite, en gestion de la santé, à ses solutions administratives ainsi qu’au programme d’aide aux employés et à la famille de Shepell·fgi, Morneau Shepell aide ses clients à réduire leurs coûts, à améliorer la productivité au travail et à renforcer leur position concurrentielle en soutenant la sécurité financière, la santé et le mieux-être de leurs employés.

Fondée en 1966, Morneau Shepell sert plus de 8 000 organisations de toutes tailles, des plus petites entreprises à certaines des plus grandes sociétés et associations en Amérique du Nord. Comptant environ 2 600 employés répartis dans des bureaux en Amérique du Nord, Morneau Shepell offre ses services à des entreprises au Canada, aux États-Unis et partout dans le monde.

Mesures financières

Afin d’aider les investisseurs à évaluer le rendement financier de la société, le présent communiqué de presse fait aussi mention de certaines mesures financières comme le BAIIA rajusté et le flux de trésorerie disponible normalisé. La société est d’avis que le BAIIA rajusté et le flux de trésorerie disponible normalisé, ainsi que leurs ratios de distribution respectifs, représentent des mesures complémentaires utiles du rendement, puisqu’elles sont généralement appliquées à titre d’indicateurs de rendement financier par les entreprises canadiennes. Pour les détails à ce sujet, veuillez consulter les notes de bas de page du graphique portant sur les résultats d’exploitation dans le rapport de gestion de la société. Ces mesures financières n’ont pas de signification normalisée prescrite par les NIIF et, en conséquence, il est possible qu’elles soient difficilement comparables à des mesures semblables présentées par d’autres émetteurs.

(1)

Le « BAIIA rajusté » se définit comme le bénéfice avant coûts de financement, impôts (charge), dépréciation, amortissement et certaines dépenses extraordinaires.

 

(2)

Le « flux de trésorerie disponible normalisé » se définit comme l’encaisse provenant des activités d’exploitation, rajusté en fonction des variations du fonds de roulement hors caisse, des investissements de maintien, des impôts actuels (moins les impôts payés) et de certaines dépenses extraordinaires.

 

(3)

Le « ratio de distribution normalisé » désigne les dividendes déclarés divisés par le flux de trésorerie disponible normalisé.

 

Énoncés prospectifs

Certaines déclarations contenues dans le présent communiqué de presse ont un caractère prospectif au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables, comme les énoncés au sujet d’événements, de résultats, de circonstances, de rendements ou de prévisions anticipés qui ne sont pas des faits historiques. Les énoncés contenant des verbes tels que « pouvoir », « s’attendre » et « croire » ou d’autres termes susceptibles de créer un effet semblable peuvent constituer des énoncés prospectifs. Ces énoncés ne sauraient garantir tout rendement futur et sont assujettis à de nombreux risques et à de nombreuses incertitudes, dont ceux décrits dans les documents déposés auprès du public (qui sont disponibles en anglais sur le site Web SEDAR, à www.sedar.com) et dans le rapport de gestion de la société, sous la rubrique Risques et incertitudes. Ces risques et ces incertitudes sont liés notamment à la capacité de la société de maintenir sa rentabilité et de gérer sa croissance, à sa dépendance envers les systèmes d’information et la technologie, à sa réputation, à sa dépendance vis-à-vis de ses principaux clients et de ses spécialistes clés ainsi qu’à la conjoncture économique. Un grand nombre de ces risques et incertitudes peuvent influencer les résultats réels de la société et faire en sorte que ceux-ci diffèrent considérablement de ceux exprimés explicitement ou implicitement dans tout énoncé prospectif émis par la société ou en son nom. En raison de ces risques et incertitudes, il est recommandé aux investisseurs de ne pas indûment considérer ces énoncés prospectifs comme des prédictions de résultats futurs. Tous les énoncés prospectifs du présent communiqué de presse sont faits sous réserve de la présente mise en garde. Ces énoncés sont faits en date du présent communiqué de presse et, sauf pour se conformer aux lois applicables, la société n’assume aucune obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement tout énoncé prospectif en raison de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou pour toute autre raison. De plus, la société n’assume aucune obligation de commenter toute analyse, prévision ou tout énoncé émis par une tierce partie à l’égard de la société, de ses résultats financiers ou d’exploitation ou encore de son titre.

 

 

 

 

Pour plus de renseignements: Relations avec les investisseurs Morneau Shepell inc. 416-445-2700 www.morneaushepell.com