Aller au contenu principal
Indice de mieux-être financier - Été 2021

Indice de mieux-être financier - Été 2021

29 septembre 2021

Faits saillants de l’été 2021

Conclusion principale : Un tiers des Canadiens dépensent la totalité de leur chèque de paie ou plus dans une période de paie normale.

Le mieux-être financier des Canadiens continue de s’améliorer, mais il demeure inférieur au score de référence antérieur à 2020.

  • Les scores globaux se sont améliorés ou sont demeurés inchangés dans tous les aspects du mieux-être financier.
  • Le score de toutes les provinces, à l’exception de celui de la Colombie-Britannique, demeure sous le score de référence, tandis que seule l’Alberta a vu son score diminuer à l’été 2021 comparativement à la période précédente.
  • Pour la troisième période consécutive, les étudiants à temps plein obtiennent le score de mieux-être financier le plus bas (-11,5).

Les scores de mieux-être financier sont étroitement associés à la productivité.

  • La situation financière a une plus grande incidence sur la productivité dans le cas des jeunes, des participants qui ont des enfants, des travailleurs à faible revenu, des hommes, des gestionnaires et des employés de petites entreprises, par rapport aux membres d’autres groupes.
  • Des scores de mieux-être financier inférieurs sont associés à une productivité plus faible, tandis que des scores de mieux-être financier plus élevés correspondent à une productivité plus élevée.
  • La productivité la plus faible est observée chez les participants (4 %) dont le score de santé mentale est inférieur à -40. Les membres de ce groupe totalisent également le plus grand nombre de jours où ils ne se sentent pas bien par année (114).

Plus de la moitié des Canadiens occupant un emploi n’avaient pas de fonds d’urgence ou avaient suffisamment d’économies pour couvrir les dépenses essentielles pendant moins de deux mois seulement.

  • 28 % des Canadiens n’ont pas de fonds d’urgence et 25 % ont des économies pour couvrir les dépenses essentielles pendant moins de deux mois seulement.
  • Les participants n’ayant pas de fonds d’urgence sont moins productifs sept jours de plus par année que ceux qui en ont un.
  • Les participants stressés par leurs finances sont moins productifs 14 jours de plus que ceux qui ne le sont pas.
Restez informé
Abonnez-vous à nos bulletins et nos publications, et gérez vos abonnements actuels.
S’inscrire