Aller au contenu principal
Mieux-être et résilience des cadres supérieurs

Mieux-être et résilience des cadres supérieurs

30 juillet 2022

Les leaders subissent souvent des niveaux accrus de stress, et la pandémie est venue amplifier ce phénomène.

Il faut y remédier, d’autant plus que les cadres ayant de l’ancienneté, comme les hauts dirigeants, se sentent souvent incapables de demander de l’aide. Afin d’évaluer toutes les répercussions de la pandémie sur le mieux-être des cadres supérieurs, Deloitte Canada et le Groupe de recherche LifeWorks ont mené des recherches au printemps2021 et publié leurs constatations dans un rapport intitulé Mieux-être et résilience des cadres supérieurs.

Faits saillants

  • Réduire la stigmatisation à l’égard de la santé mentale en démystifiant et en normalisant le dialogue entre les hauts dirigeants et les autres cadres supérieurs.
  • Renforcer les relations entre pairs afin de créer un sentiment de communauté, de soutien et de collaboration.
  • Améliorer le soutien organisationnel à la santé mentale et au bien-être pour que les ressources et les outils appropriés soient disponibles.
  • Repenser le travail pour permettre aux leaders de travailler efficacement, et donc de réduire les efforts et le stress au travail, puis de libérer du temps pendant lequel ils peuvent se reposer et se déconnecter.

Il s’agit d’un sujet incontournable qui devrait être un impératif organisationnel. Les cadres ayant de l’ancienneté donnent le ton à leur organisation. S’assurer qu’ils reçoivent le soutien nécessaire pour s’épanouir dans leur rôle, diriger leurs équipes et, en fin de compte, créer et préserver des organisations résilientes est la voie à suivre – et l’approche logique sur le plan des affaires.